Chers milliardaires, sauvez 41 millions de personnes au bord de la famine

Signez notre lettre ouverte : plus nous aurons de signatures, plus ils seront contraints d'agir.

À savoir :

  • Le Programme alimentaire mondial craint une famine à l'heure où 41 millions de personnes sont menacées par la faim.
  • Il faut mobiliser 6 milliards de dollars en faveur des programmes d'urgence pour éradiquer la famine, selon les experts.
  • Exhortez les plus grosses fortunes du monde à combattre la faim : ajoutez votre nom dès maintenant.

En savoir plus sur cette cause :

Tout le monde mérite d'avoir accès à une alimentation sûre, nutritive et en quantité suffisante. Pourtant, à travers la planète, des millions de personnes ne savent pas quand ils pourront manger leur prochain repas.

La faim dans le monde ne cesse de progresser depuis plusieurs années. Les conflits, le changement climatique, les chocs économiques et la pandémie ont exacerbé l'insécurité alimentaire, plongeant ainsi des familles dans la pauvreté. L'on estime que 41 millions de personnes sont au bord de la famine cette année. Il est urgent de trouver des fonds pour venir en aide à ces personnes en danger. 

Le Programme alimentaire mondial et d'autres organisations humanitaires estiment que 6 milliards de dollars sont nécessaires pour intensifier les programmes alimentaires et les programmes d'urgence destinés à sauver des vies et à aider les populations les plus vulnérables, notamment les jeunes enfants et les femmes enceintes. Ceux-ci sont confrontés à des déficits de financement considérables. 

Toutefois, il existe une solution. David Beasly, directeur du Programme alimentaire mondial, a relayé les appels de Global Citizen incitant les milliardaires à passer à la vitesse supérieure et à contribuer à la résolution de certains des enjeux les plus urgents de la planète, maintenant. Le mois dernier, M. Beasly a exhorté les milliardaires, ceux, par exemple, qui injectent des milliards dans leurs entreprises de voyages dans l'espace, à assumer leur responsabilité dans la prévention de la crise alimentaire. Il nous faut, désormais, appeler les autres à en faire de même. 

Signez notre lettre ouverte et prouvons aux milliardaires que les citoyens du monde entier les encouragent à agir, maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.