Apprenez comment la santé et l'éducation déterminent l'avenir d'une génération.

L'amélioration des résultats en matière d'éducation et de santé contribue à la prospérité d'une génération. Découvrez comment cela se mesure.

À savoir :

  • La Banque mondiale utilise l'indice du capital humain pour mesurer la productivité potentielle de la prochaine génération.
  • Un enfant né en Afrique du Sud n’a que 41 % de chance d’être productif quand il ou elle grandira.
  • Découvrez comment l'indice du capital humain calcule comment une génération peut ne pas atteindre son plein potentiel.

En savoir plus sur cette cause :

Si l’état de santé et d’éducation d’un enfant racontent une histoire sur l'avenir de cette génération, à quoi ressemble l'avenir de votre pays selon vous ? 

Johanna Leshaba est une jeune célibataire de 22 ans, qui est sans emploi, une mère qui n’a pas eu la chance de réussir au lycée. C’était la première de sa famille à atteindre la Terminale mais n’a pas réussi l’examen final. « Je voudrais trouver un travail pour avoir de l’argent et subvenir à mes besoins quotidiens sans dépendre des aides du gouvernement », a-t-elle dit à Global Citizen.

Chaque enfant a besoin de recevoir une éducation de qualité, manger des aliments nutritifs et être en bonne santé afin d’entrer sur le marché du travail en tant qu’adultes productifs et gagner un salaire décent. Pourtant en Afrique du Sud, un enfant sur quatre est sévèrement frappé par la malnutrition et 78 % des enfants du CM1 ont des difficultés avec la compréhension écrite. Cela signifie que les enfants sud-africains n’ont pas les outils dont ils ont besoin pour se développer, grandir et contribuer à la société au plus haut de leurs capacités.

Le capital humain est une mesure de la santé, de la connaissance et des compétences que les personnes accumulent tout au long de leurs vies pour leur permettre de réaliser leur potentiel en tant qu'adultes. Selon l'indice du capital humain de la Banque mondiale, les enfants sud-africains nés aujourd'hui n'atteindront que 41 % de leur potentiel à l'âge adulte. Cela signifie qu'en grandissant, les enfants sud-africains auront moins de la moitié des chances qu'ils auraient eues s'ils avaient bénéficié d'une éducation de qualité et d'une bonne santé.

Investir dans les personnes est essentiel pour mettre fin à l'extrême pauvreté et créer des sociétés prospères, inclusives et égales pour tous. Faites le quiz pour en savoir plus — et comprendre pourquoi et comment cela nous concerne tous en tant que Global Citizen.