Envoyez un tweet aux dirigeants pour que les enfants vulnérables retournent à l'école

75 millions d'enfants subissent des conflits et des crises. Des millions d'autres sont touchés par la COVID et risquent d'être privés d'éducation.

À savoir :

  • D'éventuelles coupes budgétaires dans l'éducation et la fermeture des écoles menacent l'avenir des enfants marginalisés.
  • Les enfants qui risquent d'être privés d'éducation sont doublement vulnérables en période de crise sanitaire.
  • Envoyez un tweet aux dirigeants pour soutenir ECW et scolariser les enfants vulnérables pendant et après la COVID-19.

En savoir plus sur cette cause :

Le monde est confronté à une urgence grandissante en matière d'éducation. Les coupes budgétaires importantes dans le domaine de l'éducation, l'isolement, les fermetures d'écoles et la pauvreté accrue causés par la pandémie de COVID-19 pourraient contraindre au moins 9,7 millions d'enfants à quitter l'école pour toujours, tandis que des millions d'autres prendraient du retard. Les enfants vulnérables, tels que les personnes déplacées, les réfugiés, les filles et les enfants handicapés, sont déjà confrontés à des obstacles considérables pour accéder à l'éducation.

Parmi ces enfants, Dave*, un réfugié sud-soudanais de 15 ans, affirme qu'il ne va pas à l'école et s'inquiète pour ses amis : « Certaines de nos amies qui sont des filles tombent enceintes à cause de la fermeture des écoles. D'autres abandonnent l'école parce qu'elles sont maintenant mariées. Et certains des garçons vont travailler pour d'autres personnes, dans leurs fermes ou au marché. » 

Comme Dave et ses amis, lorsqu'un enfant ne va pas à l'école pendant une longue période sans le soutien nécessaire, il est souvent peu probable qu'il y retourne pour cause de grossesse précoce, de mariage forcé ou de travail des enfants. Pourtant, si toutes les filles et tous les garçons terminaient leurs études secondaires, 420 millions de personnes pourraient sortir de la pauvreté. Le monde ne peut pas se permettre de laisser une génération de jeunes gens manquer des compétences nécessaires pour être compétitifs dans l'économie du XXIe siècle. Nous ne pouvons pas les laisser tomber.

C'est pourquoi Education Cannot Wait (ECW), le premier et le seul fonds mondial consacré à l'éducation dans les situations d'urgence, travaille sans relâche pour répondre aux crises comme celle de la COVID-19 dans le monde entier et aider les pays à se remettre et à reconstruire. 

Cependant, pour avoir un impact sur un nombre encore plus important de vies et répondre aux crises en matière d'apprentissage, de nourriture, d'eau et de santé mentale que connaissent les enfants les plus vulnérables, ECW a besoin que les dirigeants mondiaux donnent la priorité à l'éducation de celles et ceux qui sont laissés pour compte. C'est pourquoi nous avons besoin que vous appeliez les dirigeants de l'UE, de la France, de l'Allemagne, de la Suède, du Canada et du G20 à poursuivre leur soutien à la Semaine européenne de l'enfance et à veiller à ce qu'aucun enfant ne soit laissé pour compte. Envoyez un tweet pour demander aux dirigeants de répondre à cette urgence mondiale en matière d'éducation en s'engageant ou en renouvelant leur soutien financier en faveur d'ECW.