Les pays africains sont les plus vulnérables au changement climatique alors qu’ils ne sont responsables que d’une infime partie des émissions de gaz à effet de serre, produites principalement par les grandes puissances comme la Chine, les États-Unis ou encore l’Union européenne.

Les 30 et 31 octobre, ces pays se réuniront lors du sommet du G20 pour apporter des solutions face aux enjeux majeurs tels que le changement climatique, la relance post-COVID et la stabilité économique.

Mettez fin à cette injustice en incitant les pays les plus puissants du monde à tenir leur engagement à mobiliser 100 milliards de dollars par an pour assurer une relance équitable et verte dans les nations les plus pauvres. 

Le président français Emmanuel Macron a annoncé que la France réorienterait 20 % des fonds spéciaux reçus du Fonds monétaire international vers l’Afrique afin d’encourager une relance verte et équitable sur le continent, à l’occasion de Global Citizen Live à Paris.

L’heure est venue pour les dirigeants des autres puissances d’en faire de même. 

Ensemble, nous pouvons faire face au changement climatique, qui transcende les frontières, et ​​créer une prospérité durable.

Incitez, dès aujourd’hui, les dirigeants du G20 à emboîter le pas de la France pour garantir une relance équitable et verte dans les pays les plus pauvres.