Canada : Notre réponse à la COVID-19 pourrait protéger des millions à travers le monde

Le Canada peut prôner l'équité en partageant ses recherches sur le coronavirus avec le monde entier.

À savoir :

  • Pour vaincre la COVID-19, les gouvernements et les entreprises financées doivent partager recherche et technologies.
  • Les ministres Hajdu et Bains dirigent santé, science et innovation et peuvent assurer le partage de la recherche.
  • Garantir une recherche canadienne accessible peut aider à la création d'un vaccin. Incitons nos dirigeants à agir.

En savoir plus sur cette cause :

Plus de 400 000 personnes sont déjà décédées des suites de la COVID-19, et on compte près de 7 millions de cas confirmés dans le monde. Les pays du monde entier investissent des millions dans la mise au point de tests, de traitements et de vaccins, mais l'investissement seul ne suffit pas : il doit être coordonné. Le partage de la recherche pourrait avoir un impact considérable sur la rapidité avec laquelle nous pouvons stopper la propagation du coronavirus, et le Canada pourrait montrer la voie. 

Le gouvernement Trudeau a déjà engagé 1,3 milliard de dollars dans le domaine de la recherche et du développement sur les coronavirus au Canada. Mais en s'engageant à mettre à la disposition des experts d'autres pays toutes les avancées canadiennes réalisées grâce à des fonds publics, la création d'un vaccin et d'autres technologies médicales essentielles pourrait être considérablement accélérée. Cela permettrait aux experts de reproduire et d'améliorer les idées canadiennes pour une meilleure compréhension du coronavirus, de la façon dont il affecte les gens et de la manière dont nous pouvons nous en protéger.  

Les chercheurs hésitent souvent à rendre leurs innovations accessibles au public, de peur que cela ne nuise au potentiel des industries nationales à monétiser leurs avancées. Mais nous vivons une époque sans précédent, et si nous coopérons à un niveau sans précédent, nous pourrions sauver des millions de vies

Demandons au Canada de doubler son financement en mettant sa recherche à la disposition de tous, ouvertement et équitablement. Aidez-nous à amplifier notre appel en envoyant des centaines de tweets à la ministre de la santé, Patty Hajdu, et au ministre de l'innovation, de la science et de l'industrie, Navdeep Bains. Ces dirigeants sont des décisionnaires clés qui peuvent faire pencher la balance.

« Global Goal: Unite For Our Future » se tiendra le 27 juin prochain. Plus tôt nous nous ferons entendre, plus notre impact sera fort.