Le changement climatique menace des vies. Aidez les pays les plus pauvres à s’adapter

Exhortez les politiques du monde entier à aider les agriculteurs des pays à faible revenu à s'adapter aux conséquences du changement climatique.

À savoir :

  • Plus de 100 millions de personnes pourraient être plongées dans l'extrême pauvreté d’ici 2030.
  • Les petits agriculteurs ont besoin d’aide pour faire face au changement climatique et continuer à nourrir leur communauté.
  • Les dirigeants du monde doivent lutter contre le changement climatique dès à présent.

En savoir plus sur cette cause :

« Ce sont les personnes qui ont le moins contribué à la dégradation du climat qui sont le plus durement touchées. » — Greta Thunberg, une activiste âgée de 16 ans.

Les sécheresses, tempêtes et inondations, sont les effets du changement climatique visibles dans le monde entier. Et pour les populations les plus pauvres, ces changements constituent de graves menaces pour leur vie et leurs moyens de subsistance. D’ici 2030, 100 millions de personnes supplémentaires pourraient être plongées dans l’extrême pauvreté du fait seul du changement climatique. On s'attend à ce que la majorité d'entre eux vivent en Afrique subsaharienne, région au sein de laquelle un quart des personnes souffrant de malnutrition vivent déjà aujourd'hui.

Les conséquences ? Des conditions climatiques imprévisibles et extrêmes peuvent entraîner des catastrophes naturelles, privant les agriculteurs de leur gagne-pain, détruisant les récoltes et provoquant des famines.

On prévoit que les pays de l’Afrique subsaharienne subiront des pertes de récoltes de plus de 20 % dans les décennies à venir, bien qu’actuellement nous ayons besoin de plus de nourriture sur le long terme pour nourrir toute la population. Dans certaines régions, la moitié de la récolte pourrait être victime de la sécheresse, une perte presque inimaginable.

Le temps presse. Il est nécessaire que les communautés qui seront les plus affectées par les changements climatiques soient soutenues pour survivre aux répercussions qu’ils provoquent. Des organisations comme le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR) pilotent les efforts visant à fournir des solutions novatrices, y compris la collecte de données et la planification de la récolte et de la sécheresse, afin d'aider les populations du monde entier à se sentir plus en sécurité dans leurs connaissances sur l'origine de leur prochain repas.

Ajoutez votre nom : incitez les politiques du monde entier à aider les agriculteurs dans les pays à faible revenu à s’adapter aux conséquences du changement climatique.