Le monde a besoin de chiffres sur les personnes LGBTI pour les sortir de la pauvreté.

Nous pouvons recueillir des données solides sur les personnes LGBTI dans le monde — mais cette tâche nécessite un financement.

À savoir :

  • Le monde manque de données suffisantes sur la manière dont la communauté LGBTI est affectée par l'extrême pauvreté.
  • Plus de 70 pays ont des lois discriminatoires vis-à-vis des personnes LGBTI, ce qui rend la collecte de données difficile.
  • Le monde doit financer l'Indice d'inclusion LGBTI, qui étudie la santé, l'éducation, le revenu des personnes LGBTI.

En savoir plus sur cette cause :

C’est une triste réalité: les données suggèrent que si vous appartenez à la communauté LGBTI, vous avez plus de chances d'être pauvres. La discrimination peut toucher chaque aspect de votre vie — un jeune LGBTI sur trois sèche les cours ou abandonne complètement l'école à cause du harcèlement. Et quand un individu grandit, il est souvent plus difficile de trouver ou de garder un emploi, car les personnes LGBTI sont constamment exclues du marché du travail.

Mais les données sont disparates - parce qu'il est très difficile et parfois très dangereux de recueillir des informations fiables sur la vie des personnes LGBTI dans le monde entier - mais sans données précises, il est très difficile de connaître l'ampleur du problème et de savoir comment le résoudre.

L'Indice d'inclusion des LGBTI et les efforts de production de ces données ont été conçus pour s'attaquer à ce problème - mesurer l'éducation, la santé, le bien-être économique et la participation politique et civile des personnes LGBTI - ainsi que la violence perpétrée contre leur communauté. Ces chiffres appuieraient l'objectif plus large qui consiste à faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte dans la lutte contre l'extrême pauvreté.

Mais pour y arriver, les gouvernements doivent agir. Demandez aux leaders mondiaux d’allouer des fonds qui serviront à la collecte de données sur les personnes LGBTI à travers l’Indice d’inclusion afin de les sortir de l’extrême pauvreté.