Demandez au Mozambique de construire un avenir meilleur et d’investir dans la nutrition

43 % des enfants au Mozambique ont un retard de croissance. Demandez au gouvernement du Mozambique d’investir dans la nutrition.

À savoir :

  • Au Mozambique, 43 % des enfants ont un retard de croissance parce qu’ils ne consomment pas la bonne nourriture.
  • Un enfant ayant un retard de croissance est plus susceptible d’échouer à l’école, de tomber malade et d’être au chômage.
  • Si le Mozambique dépensait 10 dollars par enfant chaque année envers la malnutrition, le pays pourrait résoudre ce problème.

En savoir plus sur cette cause :

Un enfant qui ne consomme aucun aliment nutritif est plus susceptible d’échouer à l’école, de tomber malade et d’avoir des difficultés à trouver du travail. Au cours du dernier mois, les Global Citizens ont envoyé un message fort à la Zambie, au Rwanda et à l’Afrique du Sud : tout enfant a le droit de vivre, d’apprendre et de jouer; à l’abri de la faim et de la malnutrition. Cependant, nous avons maintenant également besoin de l’aide du Mozambique.

Si vous rencontrez un jeune enfant au Mozambique, il y a presque 50 % de chances qu’il souffre de malnutrition chronique, que sa croissance soit retardée, faute de consommation d’aliments nutritifs. Or, actuellement, le gouvernement du Mozambique ne dépense que 2,71 dollars par enfant chaque année pour l’alimentation.

Avec East and Southern Africa Civil Society Nutrition Network (le réseau de la société civile œuvrant dans le domaine de la nutrition dans l’Est et le Sud de l’Afrique), nous demandons au président du Mozambique, Filipe Nyusi, de construire un meilleur avenir pour les enfants de son pays. Un montant additionnel de 10 dollars par enfant versé chaque année, comme recommandé par la Banque mondiale, pourrait faire une différence significative !

Joignez-vous à notre appel et envoyez un courriel au président Filipe Nyusi dès aujourd’hui.