Kenya : SVP, tenez votre promesse! Amplifiez les fonds pour l’éducation

Le président Kenyatta a promis d’augmenter le budget de l’éducation du Kenya pour qu’il soit « le plus élevé de toute l’Afrique ».

À savoir :

  • L’année dernière, le gouvernement kenyan s’est engagé à augmenter les fonds destinés à l’éducation.
  • D’énormes améliorations ont été apportées à l’éducation, mais il faut plus de fonds.
  • En septembre, le gouvernement kenyan commencera à planifier son budget pour 2020; nous avons besoin qu’il tienne sa promesse.

En savoir plus sur cette cause :

Chaque enfant mérite d’avoir la chance d’apprendre — et des progrès incroyables ont été réalisés au Kenya. Depuis que le gouvernement a introduit l'école primaire gratuit, presque tous les enfants terminent l’école primaire. Mais le nombre de filles qui progresse vers l’école secondaire reste faible — avec seulement 41 % des filles qui vont à l’école.

Kennedy Odede est une personne qui travaille pour scolariser les enfants les plus pauvres du Kenya. Il dirige Shining Hope for Communities, qui offre une éducation de qualité à des milliers de personnes vivant dans les pires bidonvilles du Kenya. Cependant, des personnes généreuses comme Kennedy ne peuvent pas relever seules les défis de l’éducation et une réforme gouvernementale est nécessaire.

En décembre dernier, en réponse aux Global Citizens, le président Kenyatta du Kenya s’est engagé à augmenter le budget de l’éducation du Kenya à 30 %. Ce budget serait « le plus élevé de toute l’Afrique », a-t-il déclaré.

Pourtant, depuis que cette promesse a été faite, le gouvernement kenyan n’a pas précisé combien d’argent d’extra sera attribué, et le budget publié en juin 2019 n’engage que 17 % à l’éducation. Ce n’est pas suffisant — et les enfants continueront à souffrir jusqu’à ce que cela change.

En septembre prochain, le Kenya commencera à planifier son budget 2020 et nous voulons nous assurer que l’engagement pris par le président Kenyatta est inclus. Dites au Trésor kenyan et au ministre kenyan de l’Éducation : tenez la promesse de votre président !